Tiersan

Le tiersan est notre parcours médian. Nous aurions pu dire moyen mais comme le dit la publicité pour une banque personne ne vous a jamais recommandé quelque chose qui est moyen. Alors ici et encore une fois nous vous invitons à ne pas vous fier aux apparences. Trente-cinq kilomètres c’est court mais chez nous les kilomètres paraissent beaucoup plus que ce qu’ils ne sont en vérité. Pourquoi ? Simplement parce que nous vous proposons du condensé…

Condensé de souffrance : même sur trente-cinq kilomètres nous avons réussi à vous placer quelques passages qui vous feront mal aux jambes. Mais rassurez vous, cela ne dure pas et il suffit de pousser un peu pour parvenir en haut.
Condensé de technique : des virolos à gogo et des descentes amusantes.
Condensé de plaisir : sentier monotraces, vues époustoufflantes sans oublier, bein sûr les deux ravitos qui mériteraient au moins douze étoiles au guide Michelin.

Ce parcours n’étant pas encore finalisé nous ne pouvons vous donner qu’une estimation de la distance et du dénivelé. Mais nous pensons que celui-ci devrait faire environ trente-cinq kilomètres pour environ neuf-cents mètres de dénivelé positif. Ce qui admettez le est loin d’être moyen.

Marcassin

Le plus petit des parcours que nous vous proposons consiste en une balade sur les bords de Meuse mais pas seulement…

Vous commencerez votre périple par un passage remarquable : un pont enjambant la Meuse érigé en 1906 afin de désservir par le rail l´usine métallurgique de Flize de Jean-Nicolas Gendarme . Il fût rénové il y a quelques années afin de permettre à la voie verte trans-ardennaise de traverser le fleuve ardennais.

Vous enchaînerez par un large chemin sillonant entre les ballastières pour déboucher dans le village de Nouvion-sur-Meuse. Se présentera ensuite la seule difficulté de ce parcours avec une ascension de trois kilomètres pour cent mètres de dénivelé. Cette montée est à la portée de tous et sera la seule du parcours.
Vous suivrez la ligne de crête sur plus de trois kilomètres avant de rejoindre le village de Lumes où est situé le ravitaillement. Nous vous proposerons en option une boucle de cinq kilomètres très ludique, autour des ballastières de Villers-Semeuse : un sentier monotrace plein de virages.
C’est ensuite un sentier entre Meuse et étangs qui vous raménera vers votre point de départ. Si vous êtes attentifs pour pourrez observer les stigmates de la colonisation des rives par les castors. Vous finirez par une petite grimpette dans la propriété de chateau de Flize.

Ce parcours a une longueur de seize kilomètres pour cent-trente-cinq mètres de dénivelé positif avec une option de cinq kilomètres pour un dénivélé négligeable.