Sécopir

Pour la deuxième année, nous vous proposons un « grand » parcours. Bien sûr certains diront que soixante reste une distance courte, mais ceux-ci ne connaissent certainement pas la perversité de nos traceurs qui sont allés chercher la moindre bosse afin de vous faire souffrir dans les montées et vous extasier dans les descentes.

Afin de vous échauffer les premiers kilomètres se feront en terrain plat, juste histoire de vous faire tourner les jambes avant d’attaquer sans doute la partie la plus technique même si un petit nombre la trouve un peu trop courte. Pas le temps de récupérer votre souffle car juste dérrière se présente le premier sentier monotrace vous amenant au pied de la première montée. Chez nous les côtes sont rarement longues mais elle sont très nombreuses… Celle-ci fera un peu plus de deux kilomètres et demi.

Nous n’allons pas vous dévoiler plus avant le parcours, juste vous citer quelques noms que nous avons donné à nos passages : La Larchant, mélange de trous d’obus et de virages sérrés, la ChocoBob, rendue célèbre pas les figures de style de notre vice-président, la côte à cailloux, nouveauté 2019, la grosse que vous emprunterez cette année en descente, la sept poumons, on vous laissera deviner pourquoi, les trous d’obus, la tournante, le fossé ou encore la Brokeback…

Nous avons été à votre écoute, et surtout nous vous avons vu arriver épuisés l’an dernier. Nous avions le choix de rendre le parcours plus facile, mais cela aurait fait perdre l’essence même qui nous habite dans l’élaboration de nos parcours phares depuis la première édition de la Randonnée au Pays des Sources. Nous avons donc choisi de vous offrir un ravitaillement supplémentaire.

Même si le tracé n’est pas définitif, n’ayant pas encore obtenu toutes les autorisations, nous pouvons déjà vous annoncer que le parcours avoisinera les soixante kilomètres pour un peu plus de mille-six-cent-cinquante mètres de dénivelé positif.