Quartanier

Durant les cinq premières éditions de la Randonnée au Pays des Sources, ce parcours fût le plus long, le plus dur, bref le Best of the Bests. Depuis 2018, il a été suplanté dans la difficulté par le Sécopir qui porte très bien son nom avec soixante kilomètres et plus de mille-six-cents mètres de dénivelé positif. Toutefois le quartanier reste dans le coeur de beaucoup des participants le bon compromis entre difficultés (techniques ou physiques) et plaisir.

Comme son grand frère, il conserve cette année ses passages mythiques comme les trous d’obus, la Larchant ou encore le ravitaillement à la source Saint-Roger.

En résumé ce parcours commencera comme tous les autres par un échauffement tranquille avant d’attaquer par le passage le plus technique de la randonnée qui nécéssite à chacun d’être fort dans la tête et dans les jambes comme le pronait Pierre Belmarre. Ensuite vous sillonnerez les sentier de la forêt de Boulzicourt qui, nous ne vous le cachons pas, n’est pas plate… Comme aucune autre partie de notre terrain de jeu d’ailleurs. Un premier ravitaillement vous attendra à la Ferme de Flamanville, avant de gagner la forêt domaniale d’Elan. Là encore, vous circulerez sur des sentiers si étroits qu’il vous faudra faire attention à ce que votre cintre ne touche pas les arbres…

Après le second ravitaillement vous vous séparerez du Sécopir pour vous engager directement sur le secteur final qui cette année vous réservera encore de belles surprises.

Ce parcours vous comblera de bonheur vététistique tout au long de ces quarante six kilomètres et mille-deux-cents mètres de dénivelé positif.